Mastodon, un Twitter like ?

 

Quoi je suis en retard pour vous parler de Mastodon ? mais qu’est-ce que c’est Mastodon ?

Mastodon est un réseau social libre et décentralisé, fondé sur le principe du microblogging qui est la marque de fabrique du petit oiseau bleu. Mastodon vise à casser les codes des systèmes fermés comme Facebook et Twitter, en effet Mastodon est Open Source. Pas de pub ni d’algorithmes qui choisissent pour vous les informations qui sont censées vous intéresser le plus. Pas d’utilisation de vos données par un GAFA, bref, un vrai rêve de geek !

Un Twitter nouvelle génération

Fini les messages 1/x, ce n’est plus 140 caractères mais 500 que vous offre les Toots ou Pouets en Français (comprenez tweet). 140 caractères sont insuffisants pour développer une pensée correcte (et surtout écrite correctement). Pour le vocabulaire Mastodon, un boost équivaut à un retweet. Un fav’ correspondent aux Like !

Une interface à la TweetDeck (la solution professionnelle de Twitter, soit 4 colonnes :

  • La 1ère colonne est dédiée à votre espace et à la rédaction des Toots,
  • La 2nd colonne est votre accueil, elle contient le flux de vos Toots et de ceux que vous suivez,
  • La 3ème colonne est dédiée à vos notification,
  • La 4ème colonne est un peu particulière. Vous avez le choix d’afficher une Local Timeline, ou une Federated Timeline. La Local Timeline affichera tous les Toots envoyés en mode « public » de l’instance sur laquelle vous êtes.

 

Et il n’y a que ça ?

 

Un réseau décentralisé

Et bien non il n’y a pas que ça, la force de Mastodon c’est sa décentralisation. La décentralisation est une donnée importante de ce nouveau réseau. Pourquoi ?

Tout simplement car chaque utilisateur est en possibilité de créer son instance indépendamment d’une quelconque centralité proposée par Twitter. Ces « instances », sont des points d’entrée dans le réseau. Vous pouvez retrouver l’ensemble des instances ouvertes et publiques à ce jour sur le site https://instances.mastodon.xyz.

Un autre intérêt d’avoir des instances, c’est la possibilité pour le coup de former des communautés plus homogènes sur des sujets pointus.

Par contre le défaut de ce choix d’architecture se constate sur l’identification des utilisateurs. Ainsi, il n’y a pas d’identifiant unique par membre sur l’ensemble du réseau, l’identifiant ne fonctionnant qu’instance par instance. Attention: si le serveur qui héberge l’instance disparaît, vous devrez recréer un compte ailleurs.

OK, donc chaque instance est indépendante, mais elles peuvent communiquer entre elle …

Oui c’est ça, c’est le principe de la fédération. Cet ensemble de serveurs fédérés entre eux est également appelé le fediverse dont voici une petite illustration :

 

Le fediverse ne concerne pas seulement Mastodon, puisque Mastodon en lui-même peut communiquer avec d’autres plateformes telles que GNU Social.

Pour trouver des personnes à suivre, vous pouvez alors choisir celles qui s’affichent dans le fil global ou en rechercher dans le moteur lui aussi situé dans la partie de gauche.

C’est en fait le même fonctionnement qu’avec une messagerie électronique. Les utilisateurs de n’importe quel fournisseur peuvent communiquer entre eux. Comme quand madame@michu.fr envoie un email à 16@64.com.

Petit bémol, toutefois : si vous vous adressez à quelqu’un, à son pseudo s’ajoute son instance sur le mode « @hotfirenet@instance ». Problème : cela compte dans les caractères, et ça prend de la place…

Tout ça pour vous dire que j’ai monté un instance Mastodon si vous voulez voir ce que ça donne :

2017-04-11T22:05:01+00:00 11 avril 2017|Actualités info|